arton72.jpg

Par Jacques Attali

Par Jacques Attali

Au-delà encore aura lieu la dernière rupture : on voudra séparer totalement la reproduction biologique de l’acte sexuel. Il deviendra, il est déjà, possible d’avoir des enfants sans relations sexuelles ; et il deviendra même un jour possible, il est déjà possible, d’en avoir sans que la mère porte l’enfant ; et enfin il deviendra possible d’avoir des enfants sans qu’aucune femme ne pote l’enfant, porté dans des utérus artificiels.