Textes choisis

Que ta solitude soit accueillante aux tendresses

by polyphil


07 Jan 2012
 None    Textes choisis

arton68.jpg

Texte paru en 1998 dans la revue Et ta sœur

Je tends à quitter toutes relations fusionnelles ; me sentir « célibataire », tout en étant capable de tendresse, de sincérité, de douceur, de sexualités. Je tends à être plus sujette dans mes amitiés et amitiés sexuelles.

Je me rends compte que mes idées, mes constructions affectives sont en décalage avec les représentations courantes de l’Amour et de l’amitié. En particulier, cette séparation-opposition entre l’Amour et l’amitié, qui contribue à préserver le modèle dominant du couple marié-fermé.

Loin des diktats, près du coeur

by polyphil


12 Oct 2011
 None    Textes choisis

nuage_en_coeur-150pix.jpg

Loin de la société du prêt à consommer,
Les choses et les gens,
Loin de la sensibilité et du raffinement,
La sexualisation dans les médias,
Loin de ce qui nous incite à juger,
Les speed datings,

Comment seraient nos communautés si l’homme devenait poly

by polyphil


28 Jun 2011
 None    Textes choisis

maurris_copie.jpg

Cet article fait suite à la question d’Uréthane [e-pseudo d'un de nos membres].

"Comment seraient nos sociétés si on devenait tous poly ?"

D'abord, il faut se mettre d'accord sur ce que "poly" signifie. Il n'y a pas véritablement de définition figée du terme, à ce jour. Mais on suppose que, dans sa question, Uréthane parle d'une société dans laquelle chacun serait libre d'entretenir des rapports sexuels et affectifs avec plus d'une seule personne. Bref, disons qu'il évoque une société dans laquelle la vie intime ne se partagerait pas nécessairement à deux de manière exclusive, mais avec un nombre a priori indéfini de personnes et de manière inclusive.

Entre mots et silence

by polyphil


28 Jun 2011
 None    Textes choisis

plume-encre-150.png

La croisée des Océans est un endroit rempli d’inconnus, de risques, de dangers, de pleurs.

Entre mots et silence, je navigue comme un cap hornier solitaire.

Les mers sont peuplées de sirènes attirantes autant qu’étranges.

Je ne me lasse pas d’être bercé par leur chant si doux, si suave.

Le sexualisme révolutionnaire et la lutte contre la jalousie

by polyphil


16 Jun 2011
 None    Textes choisis

emile_armand_copie-.jpg

Ernest Juin, dit E. Armand (1872-1962), était membre de l'Armée du Salut, lorsqu'il découvrit la pensée anarchiste, vers 1896, en lisant Les Temps nouveaux que venait de fonder Jean Grave. Il écrivit dans Le Libertaire de Sébastien Faure avant de fonder avec sa compagne, Marie Kugel, L'Ere nouvelle, un journal qui, de 1901 à 1911, évolua d'un socialisme mystique chrétien à la philosophie et la morale communiste libertaire, enfin à l'anarchisme individualiste.

En 1907, il consacre une première brochure à la sexualité: De la liberté sexuelle, où il se prononce en faveur, non seulement d'un vague amour libre mais de la multiplicité des partenaires, ce qu'il appelle "l'amour plural".